Open/Close
Français
Insights Culture
Comment les organisations peuvent-elles améliorer l'expérience de leurs collaborateurs en favorisant l'inclusion et en célébrant la diversité ?
Comment les organisations peuvent-elles améliorer l'expérience de leurs collaborateurs en favorisant l'inclusion et en célébrant la diversité ?

Le pouvoir de la Fierté

Par: Jonas van Wees, HR Auditor, Top Employers Institute


Le monde du travail devrait refléter la diversité de notre société, ce qui inclut les membres de la communauté LGBTQIA+. C'est pourquoi de nombreuses organisations ont récemment adopté le Mois des Fiertés.

Les initiatives de diversité, d'équité et d'inclusion (DEI) mises en place par les entreprises ont joué un rôle crucial dans la progression des droits des personnes LGBTQIA+. Toutefois, il reste encore beaucoup à faire pour soutenir les collaborateurs et leur donner les moyens d'agir au sein de leur environnement professionnel.

Il est essentiel que les organisations ne se limitent pas à sensibiliser leurs collaborateurs pendant le Mois des Fiertés, mais qu'elles créent également une expérience positive et inclusive tout au long de l'année. Cela nécessite d'impliquer les collaborateurs dans la prise de décisions importantes afin de favoriser une culture inclusive où chacun se sent pleinement intégré.

En savoir plus : Devenir des alliés de la communauté LGBTQIA+: aller au-delà des initiatives DEI pendant le Mois des Fiertés

Le Mois des Fiertés est une célébration annuelle importante pour la communauté LGBTQIA+. Cela rappelle la lutte pour l'égalité et l'acceptation. Mais cette célébration implique aussi d’aborder des thèmes plus larges, comme l'équité, l'objectif de l'entreprise et l'expérience des collaborateurs.

Selon une étude récente de McKinsey, les organisations qui encouragent la diversité et l'inclusion ont deux fois plus de chances de réussir financièrement. Elles sont également trois fois plus performantes et six fois plus innovantes que celles qui ne valorisent pas la diversité. L'étude a aussi montré que les entreprises qui priorisent ces initiatives sont huit fois plus susceptibles d'obtenir de bons résultats commerciaux. C'est une raison importante pour prendre des mesures dans ce sens.

Dans cet article, nous examinerons sept bonnes pratiques pour que les organisations profitent du Mois des Fiertés. Elles pourront ainsi créer une culture d'acceptation, promouvoir la diversité et l'inclusion, et atteindre des objectifs plus larges pour l'entreprise.

En savoir plus : Le programme de parrainage DEI de GroupM 

7 moyens pour les organisations de soutenir la communauté LGBTQIA+ :

  1. Leadership inclusif et engagement des dirigeants : les dirigeants jouent un rôle crucial dans la promotion de l'objectif et des valeurs de leur organisation. Leur engagement doit être solide et leurs actions doivent refléter ces valeurs, servant ainsi d'exemple pour l'ensemble des équipes. Le leadership inclusif commence par la collecte de données mesurables à l'aide d'enquêtes anonymes. Il est essentiel de comprendre ce que les collaborateurs pensent de la culture organisationnelle : est-ce qu'ils estiment que leurs idées sont écoutées et respectées ? Leur travail est-il reconnu ? Ont-ils suffisamment d'opportunités professionnelles ? Un environnement de travail inclusif ne peut être créé que si chacun a la possibilité de participer. Les dirigeants et les managers ont la responsabilité de faciliter cette inclusion. C'est pourquoi 81 % des Top Employers forment leurs dirigeants à devenir des modèles en éliminant les préjugés et en inspirant leurs équipes à mener des initiatives d'amélioration. En 2023, 80 % des Top Employers intègreront le leadership inclusif dans les compétences de leurs dirigeants.

  2. S'aligner sur un objectif plus important : le Mois des Fiertés devrait encourager les organisations à réfléchir à leurs objectifs et à leurs valeurs. En alignant leur stratégie RH sur un engagement en faveur de l'inclusion, elles renforceront la connexion entre les objectifs individuels et ceux de l'organisation. Cela permet aux collaborateurs de contribuer de manière significative aux objectifs de l'organisation, ce qui rend leur travail plus satisfaisant. Lorsque les collaborateurs comprennent pourquoi leur travail est important et y adhèrent, ils sont plus motivés, engagés et heureux. Cela aide également les organisations à attirer et à garder les meilleurs talents qui recherchent des entreprises partageant leurs valeurs. En intégrant ces idées dans les valeurs de l'organisation et en mettant en place un programme correspondant, cela restera toujours présent dans l'esprit des collaborateurs. Il est également important de mesurer les progrès en suivant les objectifs. Utiliser un tableau de bord peut aider à évaluer à quel point ces objectifs sont réalisés au sein de l'organisation. Même si de nombreuses grandes entreprises commencent à adopter cette approche, seulement 37 % d'entre elles l'ont vraiment mis en pratique à l'échelle mondiale, ce qui montre qu'il y a encore des opportunités pour les organisations d'améliorer leurs efforts en matière d'inclusion.

  3. Éducation et sensibilisation : il est important d'organiser des programmes éducatifs et des ateliers pour les collaborateurs pendant le Mois des Fiertés et au-delà afin de sensibiliser aux questions LGBTQIA+ et de promouvoir l'empathie. Cela aide également à remettre en question les stéréotypes et les préjugés. Les organisations doivent créer des opportunités de dialogue et de discussion ouvertes pour favoriser une meilleure compréhension des différentes expériences au sein de la communauté queer. Il est intéressant de noter que 52 % des Top Employers recrutent et désignent des champions de la diversité, de l'équité et de l'inclusion parmi leurs collaborateurs. Ces champions de la DEI jouent un rôle essentiel en maintenant ces questions à l'ordre du jour, en montrant l'exemple de l'inclusion et en soutenant diverses initiatives locales.

  4. Soutien et défense visibles : les organisations doivent afficher un soutien visible lors du Mois des Fiertés en utilisant leurs communications internes et externes, y compris les campagnes sur les réseaux sociaux, les événements et le parrainage d'organisations LGBTQIA+. Elles peuvent encourager les collaborateurs à participer aux événements, mettant ainsi en avant l'engagement de l'organisation en faveur de la diversité, de l'équité et de l'inclusion. Il est également important qu'elles expliquent les mesures prises en interne pour développer des politiques inclusives, car l'action doit être visible et tangible pour être efficace.

  5. Établir un réseau/partenariat interne ou externe LGBTQIA+ : les organisations devraient envisager de créer un réseau interne ou externe pour favoriser un sentiment de communauté, de soutien et de mentorat, peu importe l'orientation sexuelle. Pour que ces réseaux fonctionnent bien, il est important de consulter des groupes qui aident à élaborer ou à revoir les politiques et les pratiques, en tenant compte des différentes perspectives et des tendances liées à la DEI. Par exemple, lorsqu'une politique de congé parental pour les membres de la communauté LGBTQIA+ est introduite ou modifiée, il est important de recueillir les avis de ces réseaux. Les ressources humaines jouent également un rôle clé en facilitant ces échanges par le biais d'activités telles que des déjeuners en commun ou des enquêtes sur l'expérience professionnelle au sein de groupes spécifiques, pour identifier les obstacles en milieu de travail et les raisons pour lesquelles les collaborateurs quittent l'organisation.

  6. Évaluer régulièrement vos processus RH et les aligner sur vos principes de DEI : les organisations devraient revoir et mettre à jour leurs règles pour qu'elles soient justes et inclusives. Actuellement, 77% des Top Employers le font de manière régulière, en s'assurant que leurs règles et leurs avantages sociaux sont inclusifs. Les équipes des ressources humaines devraient envisager des avantages sociaux qui répondent aux besoins spécifiques des collaborateurs LGBTQIA+, comme la couverture des soins de santé pour les personnes transgenres ou le soutien aux partenaires du même sexe. Par exemple, il est important d'adopter une politique qui interdit la discrimination et le harcèlement sexuel (mise en place par 96 % des Top Employers) et qui protège explicitement contre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle, l'identité de genre et l'expression de genre.

  7. Évaluation et optimisation continues : les organisations doivent régulièrement évaluer les progrès réalisés dans la promotion d'une culture diversifiée et inclusive. Cela signifie demander l'avis des collaborateurs, faire des évaluations sur la DEI (54 % des Top Employers le font) et analyser régulièrement l'équité salariale. Elles devraient également communiquer régulièrement des mises à jour et célébrer les réussites pour maintenir la motivation et l'engagement. Par exemple, elles peuvent revoir les processus de gestion des talents pour identifier et éliminer les préjugés, encourager des opportunités équitables et apporter des changements en fonction de ces informations.

En savoir plus : Empowering Individual’s Growth & Transformation 

En résumé :

Le Mois des Fiertés nous rappelle combien il est important que tous les collaborateurs se sentent respectés, soutenus et encouragés à s'épanouir au travail. En adoptant les valeurs de ce mois, les organisations peuvent créer un environnement où la diversité et l'inclusion sont célébrées. Cela renforce la culture de l'entreprise et favorise l'innovation, l'engagement et le succès global.

Ensemble, nous devrions tous nous efforcer de vivre de manière authentique, sans obstacles, que ce soit au travail ou en dehors. Cet article met en avant le défi pour les entreprises de passer d'actions ponctuelles à une transformation profonde en mettant en place des pratiques et des politiques plus inclusives.

Les organisations qui veulent vraiment tirer parti du potentiel de tous leurs collaborateurs doivent saisir l'occasion de créer des lieux de travail qui célèbrent la diversité, promeuvent l'inclusion et donnent la parole à chacun, pas seulement pendant le Mois des Fiertés, mais chaque jour de l'année.

En savoir plus : Inclusion at scale