Open/Close
Français
Par Sinakho Dhlamini, HR Content Specialist, Top Employers Institute
Par Sinakho Dhlamini, HR Content Specialist, Top Employers Institute

Télétravail : quel futur pour l’intégration des collaborateurs ?



L’intégration est une étape importante au sein d’une entreprise mais surtout une étape cruciale du parcours collaborateur. Une expérience d’intégration bien conçue et bien pensée peut faire la différence, non seulement en ce qui concerne la satisfaction des collaborateurs, mais aussi dans la manière dont ils envisagent leur carrière au sein de l'entreprise. Elle peut faire la différence entre les organisations qui retiennent leurs talents et celles qui les perdent.

Comme pour de nombreux process RH, l’intégration s’est digitalisée au cours des dernières années et encore plus depuis le début de la pandémie mondiale. Mais face à cette "nouvelle normalité", il est important de se demander dans quelle mesure ces changements réactionnels dans le process d’intégration vont-ils perdurer et dans quelle structure nous pourrions les voir se développer.

Alors que de plus en plus de collaborateurs sont embauchés à la suite d’entretiens virtuels uniquement, les responsables et décideurs RH évaluent continuellement les process qui fonctionnent et ceux qui ne fonctionnent pas afin de parfaire leur stratégie RH dans un climat en perpétuel changement. Dans cet article, nous allons examiner la manière dont les entreprises réussissent l'intégration de leurs collaborateurs afin de mieux comprendre ce que ces stratégies et processus nous montrent sur l'avenir de l'intégration.

Suivez-nous sur Linkedin pour retrouver les dernières actualités

Les process d’intégration digitaux et virtuels

Avant le passage rapide au télétravail, les Top Employers à travers le monde avaient déjà commencé à mettre en œuvre des processus d’intégration soutenus par le digital. Nous avons constaté qu'en 2020, avant les restrictions internationales, 83,9 % des entreprises avaient mis en place un processus d'intégration digital et que, même sans les restrictions en vigueur, 33 % d'entre elles avaient déjà mis en œuvre une plateforme virtuelle d'intégration accessible avant le premier jour de travail du collaborateur, le nombre d'organisations mettant en place ces outils passant à 39,8 % en 2021. Une autre initiative axée sur le digital que nous avons observée chez nos Top Employers est la mise en place de communautés sur les réseaux sociaux internes de l’entreprise pour les nouveaux talents, 65,49 % des Top Employers y ayant eu recours en 2020.

Alors que les RH ont adopté des solutions digitales et virtuelles pour l’intégration des collaborateurs qui se faisaient auparavant en personne, il est important de noter que nombre de ces décisions, bien que prises de manière cohérente, n'ont pas fait l'objet d'un plan stratégique. Cela signifie qu'il est difficile d’identifier les avantages à s'appuyer sur le digital pour soutenir cette pratique, car elles ne sont pas réalisées de manière ciblée et axée sur des objectifs.

L’intégration à distance, bien plus qu’une simple utilisation d’un ordinateur

La plupart des innovations digitales qui ont été réalisées pour soutenir les pratiques en matière d’intégration reposent sur l'utilisation d'ordinateurs portables et de bureau pour exploiter pleinement ces outils. Si de nombreux postes offrent cette possibilité à leurs collaborateurs, il existe de nombreuses régions et de nombreux secteurs où les collaborateurs, nouveaux et existants, travaillent en dehors des bureaux et n'ont pas accès aux équipements couramment utilisés pour l'intégration à distance des nouveaux talents. Au fur et à mesure que les entreprises diversifient leurs méthodes d'intégration de leurs collaborateurs, de nouvelles solutions permettant de maintenir le processus d'intégration à distance apparaissent.

L'un des moyens les plus courants utilisés par les entreprises pour intégrer les collaborateurs à distance consiste à utiliser les smartphones et leurs capacités numériques. Pour ce faire, elles ont utilisé des services SMS pour fournir certains aspects du process d'intégration, créé des applications mobiles pour fournir certaines ressources en matière de formation, de bien-être et d'assistance, et organisé des vidéoconférences grâce à des versions mobiles d’applications telles que MS Teams et Zoom. La praticité des smartphones contribue à les rendre efficaces et relativement simples à intégrer au sein des procédures d’intégration existantes.

L’intégration à distance est-elle le futur de l’intégration ?

L'une des réflexions ayant conduit à la rédaction de cet article portait sur le fait de savoir si l'évolution vers l'intégration à distance était amenée à durer. Si nous nous sommes largement concentrés sur les aspects positifs de l’intégration à distance, il serait incomplet de ne pas examiner certains des aspects qui font la réussite de l'intégration « en personne ».

L'un des moments que la plupart des collaborateurs attendent avec impatience lorsqu'ils commencent un nouveau poste est de rencontrer leurs collègues et d'être en mesure de communiquer avec eux au-delà de leurs tâches professionnelles. Si cet aspect n'est pas complètement perdu avec l'intégration à distance, d'autant que de nombreuses entreprises ont investi dans des événements virtuels qui tentent de recréer les événements qu'elles organisaient en personne, ce n'est pas la même chose que d'être dans la même pièce que quelqu'un.

L'intégration à distance peut être efficace et, comme l'avenir du travail continue de se développer et de se réinventer, la flexibilité qu'elle permet de faciliter signifie qu'elle est susceptible de rester. Il est peu probable qu'elle reste dans le même format que celui que nous avons actuellement, mais plutôt qu’elle devienne un système hybride d'outils à distance et de procédures menées en personne. Les RH ne font que commencer à évaluer l'avenir de l’intégration, qui devrait subir plusieurs révolutions.